Tag Archive | monitoring

Final Cut : l’outil « Preview rapide » pour régler des effets en temps réel

Deweb’s Tuto

Lorsqu’on place un filtre vidéo sur un clip, ou lorsqu’on place une transition vidéo entre deux clips, rien n’est plus désagréable que de devoir effectuer constamment des rendus pour voir à quoi va ressembler le résultat. Heureusement, l’outil « Preview Rapide » est là pour nous aider. Il permet d’ajuster tous les paramètres d’un filtre ou d’une transition de façon dynamique, c’est à dire en regardant en mouvement et de façon constante ce que cela donne comme résultat.

La fenêtre « Preview Rapide » permet de lire en boucle une séquence de 2 à 10 secondes en ajustant la définition de l’image en fonction de la puissance de son ordinateur. Le tout au service de la qualité du montage. Un outil peu connu, à découvrir !

Concernant ces publicités

Comment avoir un moniteur vidéo en HD pas cher.

Bien que les prix baissent, les télévisions à écran plat HD 16/9 de bonne qualité sont encore d’un prix très cher.

Or, lorsque l’on fait de la vidéo sur ordinateur avec Final Cut Pro, Avid ou Premiere, on a besoin d’un moniteur vidéo pour vérifier la qualité du résultat final. Impossible de se fier au seul écran informatique, quelle que soit sa qualité, puisque l’informatique et la télévision sont deux univers très différents, notamment pour ce qui est de la couleur ( voir plus bas les explications en détails).

Mais si vous disposez d’un bon moniteur informatique, il existe des cartes qui peuvent le transformer en moniteur vidéo. C’est le cas de la carte Matrox MXO qui coûte environ 800 € HT.

 

matrox_mxo_box

J’ai acheté une carte Matrox MXO il y a environ 6 mois et elle m’est très utile. J’ai en effet un moniteur Apple LED Cinema Display 24 pouce, et avec ma carte MXO, je le transforme en moniteur video haute définition avec une résolution de 1920/1080 points et 32 bits de profondeur couleur. Cela m’était déjà utile lorsque je ne travaillais qu’en DV Pal simple définition, mais maintenant que je commence à réaliser des vidéos en HDV, la carte Matrox MXO m’est devenue indispensable et en 6 mois, j’ai déjà bien rentabilisé les 800€ qu’elle m’a coûté.

 

mxo_back

 

Les différences entre un signal vidéo informatique et un signal vidéo TV.

Sur un ordinateur, l’image est progressive alors qu’en télévision, l’image est entrelacée.

Une image progressive est construite à partir de la première ligne en haut de l’image, progressivement jusqu’à la dernière ligne du bas de l’image.  Le cinéma comme les ordinateurs fonctionne ainsi, en mode progressif.

Une image entrelacée est constitué de deux trames successives, l’une comprenant les lignes impaires ( 1,3,5,7 etc) et l’autre les lignes paires ( ligne 2,4,6,8 etc). La télé fonctionne en mode entrelacé depuis sa naissance car c’est ainsi qu’elle s’adaptait au mieux à la physiologie de la vue chez l’homme. Avec les progrès techniques et le balayage 100 ou 200 Hz au lieu de 50Hz auparavant, on peut désormais se passer des images entrelacées en télévision et certains formats de télévision HD sont en mode progressif. Reste que les chaînes que l’on reçoit sur son téléviseur sont toujours en images entrelacées.

 

Sur un ordinateur, la couleur est additive alors qu’en télévision elle est soustractive.

Sur un ordinateur. le blanc est obtenu à partir de l’addition de trois couleurs, le rouge, le vert et le bleue. C’est le système RVB, une système additif.

C’est le contraire en télévision. Pourquoi ? Parce qu’avant d’être en couleur, la télévision a longtemps été en noir et blanc. Le signal vidéo  Y de la télé en noir et blanc comprenait les trois couleurs ( rouge, vert, bleue) chacune étant représentée sous un gris différent. Le bleu était représenté par un gris plus clair que le rouge, lui même plus clair que le vert.

L’équation qui suit résume cela. le blanc de la télé en noir et blanc comprenait une dose de près d’un tiers de rouge, de plus de la moitié de vert et de 11% de bleu ( la couleur du ciel, donc réputé être clair). Cette équation tient elle aussi compte de la physiologie de la vue humaine.

Y=0.30 R + 0.59 V + 0.11 B

Reste que quant il a fallu passer en couleur, on est pas reparti de zéro. On a continuer à diffuser ce signal blanc comprenant une somme de rouge, du vert et de bleu, et on lui a adjoint un signal ne comprenant que le rouge (Cr ) et un autre ne comprenant que du bleu (Cb) et arythmiquement, par soustraction, cela suffisait à reconstiteur le vert ( Vert = blanc – Cr-Cb)? Voila pourquoi la télévision est en mode couleur soustractif.

Au lieu de faire simple comme en informatique avec trois composantes : Rouge , Vert,  Bleu… appelé RVB

en télé on a donc 3 composantes : Y ( 0.30 R + 0.59 V + 0.11 B) , Rouge, Bleue … appelé YUV ou YCrCb

 

Je passe vite sur les autres différences entre informatique et télévision à savoir les pixels, carrés dans un cas, rectangulaires dans l’autre et sur le niveau de blanc qui est de 100% de l’échelle en télé et de 110% ( le fameux superblanc) en informatique.

 

Résumé : avec toutes ces différences, il est indispensable lorsque l’on travaille pour la télévision de vérifier son montage et ses images vidéo sur un moniteur télé et non sur un moniteur informatique.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 200 autres abonnés