Archive | enerve RSS pour cette section

Piratage entre éditeurs de plugins fcpx.

deweb’s pov

Un affaire secoue en ce moment le petit milieu du montage video aux USA.

Après de multiples vérifications auprès de mes connaissances  Outre-Atlantique, je vous livre cette affaire et ce que j’en pense.

La société MotionVFX édite des effets pour FCPX et Motion dont je vous ai souvent parlé ici. Le dernier en date est mDust qui permet de créer des effets de poussière sur l’image. Il semble que ce plugin a été pompé et commercialisé sous un autre nom, Produst, quelques jours plus tard à un prix très compétitif, et pour cause!

Il semble aussi que ce n’est pas la première fois que les plugins de Motionvfx sont copiés et rhabillés par  une jeune société californienne : Pixel Film Studio.

Depuis que l’affaire est sortie, d’autres éditeurs de plugins ont aussi constaté que leur travail avait été piraté par la même société.

Je n’ai jamais fais la promotion d’aucun produit de Pixel Film Studio justement parce qu’aucun de leurs produits ne m’a semblé original, tous existaient déjà sous d’autres formes. Je comprend mieux désormais.

Voilà, ce n’est pas vraiment mon habitude mais là, je ne vous incite pas à acheter mais à boycotter Pixel Film Studio

PS, c’est un peu comme des lasagnes au cheval au lieu du boeuf cette affaire !

Ci dessous quelques éléments (en anglais) pour en savoir plus sur cette affaire.

http://www.motionvfx.com/mblog/how_to_make_money_on_violating_copyrights,p2217.html

http://www.fcp.co/final-cut-pro/news/1044-the-fcpx-ecosystem-is-big-but-not-big-enough-to-go-unspotted-if-you-are-copying-products

About these ads

24 générateurs Motion gratuits pour FCPX

deweb’s tip

Je vous expliquais il y a quelques semaines comment publier des modèles créés dans Motion dans FCPX, de façon à les retrouver dans les titres ou générateurs de la bibliothèque FCPX.

Dylan, le créateur du site Stupid Raisin dont nous parlions ici, nous a mâché le travail en publiant pour FCPX des modèles présents dans Motion mais pas dans FCPX, soit 24 générateurs au total. En plus, Dylan a bien fait le boulot en publiant les paramètres qui permettent de personnaliser ces modèles directement dans FCPX. Et encore en plus, Dylan nous propose tout cela gratuitement.

Pour installer les modèles, téléchargez-les sur la page de Stupid Raisins, puis installez la valise "Lower Thirds" dans Utilisateur/Video/Motion Templates/Titres/Tiers inférieurs

Et la valise "Opens" dans Utilisateur/Video/Motion Templates/Titres/Entrées sorties

Tribute to CB News

deweb’s spleen

SyFy, les trackers de YouTube et moi et moi et moi…

Deweb’s énervé

Un jour, un certain Pierre Carles, bossant pour l’émission Culture Pub, demanda à l’actuel maire de Cannes qui présidait alors une agence parisienne de publicité : ça sert à quelque chose,  la pub ? Le futur maire de Cannes n’a pas du tout aimé,  il a mis sa paluche sur la caméra et il a eu une cette réplique remarquable : " Y a pas plus nulle comme question, et puis on a déjà réglé ça en 68, on arrête".

Bon, comme c’était une grosse provoc, une fausse interview destinée à alimenter une fausse émission de Culture Pub célébrant le 100ème numéro de la vraie émission Culture Pub, Pierre a monté tout ça dans son sujet gag et on a bien ri.

Cette anecdote, c’est pour vous dire que souvent, ils manquent d’humour et de recul sur leur métier, les publicitaires. Ils ont plein d’excuses cela dit, c’est très stressant comme travail. Les clients par exemple, c’est de pire en pire, une vraie plaie. Jamais contents, pinaillent des heures pour savoir où placer une virgule dans une mention obligatoire, les petite trucs écrits tout en bas tout à droite, là où les imprimantes n’impriment pas. Et puis, ils changent tout le temps d’avis les clients. En plus, une fois qu’un client a dit oui, il se trouve toujours une autre client plus haut dans la hiérarchie pour dire "c’est bien, mais c’est juste pas du tout ce que je veux ". C’est le "juste" que t’as juste envie de lui faire manger. Ne jamais présenter un travail à un client le lundi matin. Ni le vendredi. Il y a aussi le client qui est totalement fou de ce que vous faites. " j’ai regardé votre travail, c’est extra, pile ce qu’on cherche pour cette campagne, ne changez rien". Et puis après, ça s’étiole. A la fin, ils vous expliquent votre métier de a à z. Le mec, il va chez Ladurée se faire servir la spécialité maison et dix minutes après, il est en cuisine pour ruiner ta recette du macaron pistache.

J’arrête. C’est "juste" que je viens de comprendre pourquoi le CB News Videomail que j’ai réalisé vendredi dernier a été censuré et que j’ai du aujourd’hui le raccourcir, lui amputer un bout. Vous croyez que c’est fun de couper un bras de son gamin… Pourquoi ? Je rappelle pour ceux qui ne connaissent pas que le videomail de CB News essaie de présenter chaque semaines des images de pubs originales ou intéressantes.

Et dans le sommaire cette semaine, il y avait un film plutôt bien fait par l’agence BETC pour la chaîne SyFy ( quel anglicisme à la con pour le coup. Le pire, c’est qu’il faut bien dire saille-faille, sinon tu passes pour un plouc). Et ce film, c’est une des journalistes du magazine CB News (celle qui s’en va cette semaine, c’est expliqué dans le Vidéomail) qui l’a trouvé sur le net et nous l’a forwardé. Donc on l’a utilisé, Tanguy a fait un beau plateau pour le lancer et moi, comme d’hab, j’ai essayé de joindre l’agence pour avoir une version de meilleure qualité. Surtout pour mes amis de Culture Pub qui ont besoin de films qualité broadcast pour la télé. C’est  là que tout s’est compliqué !

A l’agence, on me dit qu’il serait mieux que nous ne passions pas ce film parce quen France, l’annonceur ne souhaite pas communiquer tout de suite. Je déteste. L’annonceur, on lui passe son annonce pour pas un rond alors qu’il va claquer  des centaines de milliers d’euros pour acheter de l’espace. Et il est pas jouasse… Pas tout de suite, mais dans une semaine. Mais il est là, sur le net le film, tout de suite, présentement, avec une option "partage". Sur le site de Shots en plus, un des sites les plus référencés en matière de pub ! Oui mais pas pour la France. Je le jure, on m’a dit ça à l’agence.

Bon, j’appelle Tanguy, on passe outre. Tant pis pour la bonne version du film, on prend l’option partage de Shots. Mais voilà. Ils n’ont pas du tout aimé, chez BETC. L’annonceur j’imagine, où alors du zèle… Et comme j’ai mis le vidéomail sur mon blog en avant-première, j’ai eu la surprise de découvrir que la vidéo postée sur YouTube était censurée "dans certains pays" selon leur formule. La faute aux trackers de YouTube, m’expliquent quelques fidèles du blog… Heu, y’a quand même fallu les prévenir les trackers !

Et dès lundi matin, ils ont remis ça lorsque le Videomail a été mis en ligne sur le site de CB News. Menace d’avocats. Mon œil, il était en ligne votre film et c’est vous qui l’aviez mis. Plus sournois, les menaces sur le magazine… Les journalistes de la rubrique création ont clairement eu peur et ont fait pression en interne pour qu’on retire le film Saille Faille de mes deux du Videomail. J’ai obtempéré. Furax mais bon. Paraît que sinon, on est blacklisté des teufs BETC qui sont paraît-il trop bien. Ou de leur braderie, je rêve !

M’en fous, j’y suis jamais allé aux fêtes de BETC.  Une fois, j’ai reçu une invitation. C’était un petit miroir avec une grosse ligne blanche en travers. En prenant une loupe, on pouvait lire sur la ligne le lieu et la date de la soirée en question. Une idée sympa. Mais ils l’ont autocensuré leur invitation.  Si si ! Un des boss de l’agence a fait une crise d’autorité et ils ont retiré les exemplaires non envoyés de la circulation. Comme je ne suis pas allé à leur soirée, j’ai pas eu à l’utiliser et du coup le l’ai gardée. Et elle est devenue cultissime, cette invit-flyer en miroir poudré.

Voilà, ça va mieux en le disant. Et voila le videomail raccourci. Le pire, c’est que cette semaine, CB News sort un numéro spécial "indépendance". Pour le coup, BETC et SyFy nous ont donné un bel exemple de dépendance ! Pouvait pas tomber mieux.

Au fait, pourquoi ne voulaient-ils pas qu’on le passe gratuitement leur spot de publicité : c‘est pas la version finale, on va peut-être changer un plan ou un mot sur le packshot…. Et pourquoi on l’a vu sur le net alors, chez Shots. Parce qu’il y a des pays où c’est validé. Ubu, où est tu ?

l’arnaque Boomerang data recovery system, swindle

Chronique de l’après-vente. 3

… ou comment boomdrs qui commercialise le logiciel de récupération de données Boomerang m’a proprement arnaqué de 199$.

…How boomdrs who sell on line Boomerang, a (supposed to be) “data recovery system“ soft stole me 199 $.

Travaillant au bureau ou chez moi sur des films vidéos, je stocke projets et données sur un disque externe que mon employeur me fournit. Je travaillais depuis un an sur un disque La Cie Safe doté d’un système de reconnaissance d’empreinte digitale. Il s’appelle Safe car vous devez passer votre doigt sur une fente pour que le disque reconnaisse votre empreinte et monte sur le bureau. Ne me demandez pas pourquoi j’utilise ce genre de disque, c’est juste que la personne responsable des achats dans ma boite s’est planté un jour et a acheté 4 de ces “Safe“ disques en pensant acheter des disques durs normaux…. Et qui ne sont pas safe du tout comme on va le voir !

Depuis quelques semaines, lorsque je passais mon doigt sur la fente pour décliner mon identité, le disque avait de plus en plus de mal à reconnaître mon empreinte et envoyait des messages du genre : “veuillez repasser votre doigt" ou " nous ne reconnaissons pas votre empreinte" et refusait de s’ouvrir… Très agaçant lorsque vous être dans le rush pour finir un montage, très….

Et puis lorsqu’e le disque reconnaissait enfin mon empreinte ( je précise que je ne me suis pas brulé la main, que je n’ai pas fait de tatoo au bout de mon index droit, bref qu’il n’y a aucune raison logique de ne pas reconnaître mon empreinte), lorsqu’il montait enfin sur le bureau, un message me disait :

" le disque a eu beaucoup de mal à reconnaître votre empreinte, nous vous recommandons de la re-initialiser"

Je n’aurais jamais du lire et surtout suivre ce message à la noix. Mais (comme un con) je l’ai fait. Et surtout (comme un vrai con), je n’ai pas pensé à sauvegarder les données du disque avant. J’ai donc re-enregistré mon empreinte. En plus ça m’a pris une plombe car il faut échantillonner trois fois son empreinte pour que le logiciel de reconnaissance l’enregistre et à chaque fois, il avait du mal à reconnaitre ce qui était pourtant bien la même empreinte. J’aurais du comprendre qu’en fait, c’était le système de reconnaissance qui avait un problème….

Une fois le processus fini, j’ai vu une belle et nouvelle icône La Cie monter sur mon bureau. J’ai cliqué dessus pour ouvrir mon dossier et là… L’horreur. Disque vide. Plus rien, nada !!!

Là, tu te frottes les yeux un moment, tu éteints ton Mac, tu le rallumes, tu éjectes le disque, tu recommences la procédure avec l’empreinte, à nouveau le disque rame pour reconnaître l’empreinte que tu viens de ré-inscrire… mais à l’évidence tu dois te rendre compte que  ton disque La Cie “Safe“ ( safe, bien sûr, merci La Cie) considère qu’il n’y a plus rien d’inscrit et donc que tout a été effacé.

J’appelle un pote qui s’y connait grave et lui me dit : t’inquiètes, si ça a fait ça en deux secondes, c’est pas effacé, tu dois pouvoir récupérer tes données. N’enregistre rien  sur ce disque et normalement, tes anciennes données sont encore là car il aurait fallu une bonne minute pour vraiment les effacer

Je cherche donc un logiciel et fini tomber sur Boomerang, un logiciel qui annonce être capable de retrouver des données mises à la poubelle, poubelle effacée, d’être capable de reconstituer les données perdues d’un disque RAID et j’en passe… Je me dis  faut essayer. En même temps, c’est pas gratuit. Il y a plusieurs formules, selon le nombre de gigaoctets à récupérer etc… Comme moi, j’ai presque 400 Go à retrouver, je prends la formule la plus chère, 199 $ pour un an de licence et je paye (comme un vrai vrai vrai con).

Je vous passe les détails, mais pendant 48h j’ai essayé toutes les options de ce logiciel soit-disant magique… Rien.

J’envoie donc un mail au support pour lui expliquer gentiment ma situation, l’histoire de mon disque dur à empreinte digitale, que c’est assez urgent vu que j’ai un film à rendre dans deux jours, qu’il y a peut-être un truc que j’ai pas essayé etc. Mais deux jours après : rien. Aucune réponse. Si, un accusé de réception avec un numéro de ticket d’attente.

Je retente un mail… "merci de me répondre assez vite, je suis dans la mouise, j’ai acheté votre logiciel pour avoir une solution, je n’y arrive pas…" Rien . Aucune réponse. Si, un accusé de réception avec un numéro de ticket d’attente.

Inutile de vous dire qu’entre-temps, il m’a fallu reconstituer mon projet, redigitaliser mes rushes, refaire mon montage au point où je l’avais laissé… Au troisième mail, je deviens plus vindicatif et leur dis : j’ai payé, ça marche pas, vous pouvez m’aider où c’est trop demander ? Rien . Aucune réponse. Si, un accusé de réception avec un numéro de ticket d’attente.

J’ai du laissé 6 ou 7 mails au support, demandant à la fin à être remboursé…. mais j’attends toujours le moindre début de réponse de la part d’Adam Yates , le fondateur et à mon avis seul employé de cette coquille vide et véritable arnaque en ligne qu’est Boomerang Data Securité Sytem encore connue sous le nom boomdsr. En même temps, je ne me fais pas trop d’illusion quand à la probité de ce… triste sire pour rester poli. Aucune adresse postale ou mail sur le site,  aucun numéro de téléphone… ça respire la grosse arnaque à plein nez…

Depuis, j’ai trouvé en ligne plusieurs témoignages similaires au mien. Je vais contacter toutes ces personnes et je vais engager une procédure contre Boomerang.

Il y a même un blog créé pour dénoncer cette arnaque. Boomerang Data Recovery Sucks

Je vous invite donc, si vous avez été comme moi spolié par cet à me rejoindre dans la plainte et la demande de dommages-intérêts que je vais engager contre boomdsr et son dirigeant.

Maintenant, il me reste à contacter le support de La Cie et promis, je vous raconte tout dans  la prochaine Chronique de l’après-vente

Corrigé le 20/11 à 18h20

Trop drôle, so funny, quelque minutes après avoir mis ce billet en ligne, j’ai ENFIN reçu, après deux semaines de dialogue de sourd, un signe de vie de mon ami Adam Yates… Il me menace de procès et il m’a inscrit à un site de commerçant américains ultra-conversateur qui répond au doux nom de Cheat&Liar, traduction tricheur et menteur, en faisant croire que je lui ai "volé " 199 $. On croit rêver… Bon la meilleure défense, c’est l’attaque, si grossière soit-elle, c’est d’ailleurs ce la stratégie employée systématiquement par boom boom drs et Adam Yates à l’encontre de ceux qui dénoncent ses méthodes, voir ce témoignage

Bon allez, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer mon  nom chez ce site de m…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  135 followers